Traverser Paris alors que la ville se réveille.
Longer la Seine et entendre glisser paisiblement les péniches.
Retrouver ce silence et être enveloppé par le parfum du colza.
Au bord d’un lac camper au son des coassement des grenouilles.
Arpenter ces villages Normands et routes secondaires baignées de tranquillité.
Trouver un coin paisible de bivouac et observer la nuit envelopper le paysage.
Le matin, se faire sortir de sa rêverie par une mouette rieuse.
Dieppe et son air marin, ressentir l’air frais du bord de mer et la chaleur des terres.

Le plaisir du voyage à vélo. Paris / Dieppe – 240km

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *